Verres Cristal Taillé

Georges CHEVALIER, & BACCARAT. Éléphant sculpture en cristal taillé, 1925

Georges CHEVALIER, & BACCARAT. Éléphant sculpture en cristal taillé, 1925
Georges CHEVALIER, & BACCARAT. Éléphant sculpture en cristal taillé, 1925
Georges CHEVALIER, & BACCARAT. Éléphant sculpture en cristal taillé, 1925
Georges CHEVALIER, & BACCARAT. Éléphant sculpture en cristal taillé, 1925

Georges CHEVALIER, & BACCARAT. Éléphant sculpture en cristal taillé, 1925   Georges CHEVALIER, & BACCARAT. Éléphant sculpture en cristal taillé, 1925
Pour la Manufacture de BACCARAT. Sculpture à thème zoomorphe dépoque Art déco, réalisée en cristal translucide moulé-pressé au décor ciselé à lavant-plan, face à léléphant en mouvement, de végétaux saillants. Socle massif de forme quadrangulaire, rapporté et soudé à chaud ; ses bordures et angles biseautés à froid. Motif décoratif crée en 1925 par Georges Chevalier, pour et à loccasion de « lExposition internationale des Arts décoratifs et industries modernes » (28 Avril 25 Octobre) organisée à Paris par le décorateur, céramiste et architecte français Charles Plumet (1861 1928). Cette manifestation, dimportance notable, marque le retour des expositions universelles à Paris La dernière avait en effet eu lieu un quart de siècle plus tôt, en 1900.

Apogée et heure de gloire de lArt déco, les pièces présentées doivent être à la hauteur de lévénement : pour créateurs et manufactures, lenjeu est vital, capital. Ces objets, de Georges Chevalier (artiste ambitieux, novateur et illustre dans lunivers, entre autres, du verre) et Baccarat (il y officiait, à cette époque là, comme Directeur artistique), illustrent avec précision, rigueur et justesse cette relation, complexe et nécessaire ; cette difficile et belle conjugaison entre le travail de lartiste-créateur (il se doit dêtre à la fois percutant et harmonieux, en vogue, original, stylisé) et celui de la manufacture chargée de léditer, de le mettre en forme (qualité du matériau, des finitions, etc). Cest un peu lhistoire certes revue et corrigée du contenant et du contenu ; le contenu étant alors ici commuté par limagination de lartiste et, le contenant, matérialisé lui par laspect physique, tactile, réel de lobjet (rentre existante et physique, par la technique, la création à lorigine imaginaire ou imaginée de lartiste, mettre en forme). Créateurs et manufactures se devaient, pour cette exposition là surtout, dêtre irréprochables et performants, tant sur la qualité des factures que sur loriginalité des pièces présentées. Si la représentation de léléphant est ici novatrice lignes (contraste entre laspect saillant et pluriel des végétaux, face à la rondeur et à lunicité de léléphant) ; représentation dun certain Ailleurs, influx Orientaux, voyage ; la qualité de la matière na elle rien à lui envier : cristal dense, limpide, parfaitement taillé, etc.

Les pièces créées par Georges Chevalier quil sagisse de sujets sculpturaux, comme cest ici le cas, ou de services de verre (« Fontenay », par exemple) ont parfois été ré-éditées dans le courant du XX° siècle. Ce nest pas le cas pour cet éléphant : lexécution du sujet est contemporaine à sa création ; nous situons cette production aux alentours des années 1925/1930.

Cela se traduit, de fait, par une absence de signature. Lon retrouvera cependant le modèle reproduit dans divers ouvrages, dont en page 185 référence 301, de louvrage de G. Cappa, 1998, « Le génie verrier de lEurope » (Mardaga).

Hauteur maximale, 15.3 cm ; longueur maximale de léléphant, 15.75 ; socle : 13 cm x 6.75 cm. Le sujet est globalement bien conservé. Lon fera cependant part de quelques discrets plis de verrerie, internes, sans conséquence notable et dorigine (défauts d'origine, donc, normaux). De petites usures sont à mentionner au niveau du socle : au revers de la base, présence rayures et frottements (non visibles lorsque la sculpture est posée, exposée). Deux des quatre angles timidement meulés (manque meulé sous langle avant gauche).

Se reporter aux photos n°2 & 3. Bel objet, rare, demeurant dans l'ensemble fort bien préservé.

NB : l'article ici présenté est ancien, et il s'agit, avant tout, d'objets usuels, d'occasion, ayant servi. Bien que resté en excellent état, il peut toutefois être possible d'y déceler soit des défauts d'origine bulles d'air, plis de verrerie... Soit d'infimes marques d'usage, liées au temps, et sans incidence aucune.

Le-s article-s sont néanmoins noté-s en très bon état. L'item "Georges CHEVALIER, & BACCARAT. Éléphant sculpture en cristal taillé, 1925" est en vente depuis le lundi 20 septembre 2021. Il est dans la catégorie "Céramiques, verres\Verre, cristal\Grands noms français\Autres".

Le vendeur est "julienchanier" et est localisé à/en Albi, Midi-Pyrénées. Cet article peut être livré partout dans le monde.


Georges CHEVALIER, & BACCARAT. Éléphant sculpture en cristal taillé, 1925   Georges CHEVALIER, & BACCARAT. Éléphant sculpture en cristal taillé, 1925